Tourism for Help

Association pour la promotion du tourisme responsable

Lisez notre rapport d’activités et rejoignez nous à notre Assemblée Générale !

14 mai 2017

Nous sommes très heureux de partager avec vous notre dernier rapport d’activités (exercice 2016) et de vous convier à notre Assemblée Générale (télécharger: la convocation et documents pour l’AG).

Qui se tiendra le:

16 juin 2017 à 18h45

Au 7, Vieux-Chemin-d’Onex, Petit-Lancy (Villa La Solitaire)-Genève

Nous profiterons de cette rencontre pour vous présenter notre nouvelle équipe de membres actifs au sein du Comité. Ce sera également l’occasion pour nous de vous faire état de nos comptes ainsi que l’avancement de nos activités réalisées en Suisse et en Afrique.Nous aborderons également les enjeux et les perspectives de TfH et vous proposerons notre charte du tourisme responsable.

Votre participation et vos questions sont les bienvenues.

Comme chaque année nous vous informons sous forme de petit journal, que vous pouvez télécharger ici: Rapport d’activités TfH 2016) dans ce numéro vous trouverez:

INTRODUCTION

Une association dynamique et «sur le pont» toute l’année!

Pour rappel, le comité de Tourism for Help est entièrement bénévole (sauf sa directrice opérationnelle qui détient un 10% de temps de travail rémunéré), il est important de saluer ces personnes et leur dire un énorme merci largement mérité. C’est grâce à eux que la vie de l’association est possible. Cette année nous avons vu partir Bénédicte, Stéphanie et Guylain vers d’autres horizons mais aussi (et surtout) le départ de notre président Jacques Robert-Nicoud. Il nous faut ici lui rendre un bel hommage tout d’abord en tant que co-fondateur de TfH et ensuite pour son implication dans l’association depuis plus de 13 ans, clé de notre succès actuel. Encore mille mercis à lui et comme il l’a si bien dit lors de sa passation (à Moez Beji), PLACE AUX JEUNES  ! C’est ainsi que nous avons eu le grand plaisir de voir se rallier à notre cause: Alberto Rotundo (en charge des projets), Julien Winckelman et Julien Varlin (tous deux dans le pool-agroécologie) et Alice Berthet (comme référente en enseignement et sensibilisation). Notre comité s’est réuni chaque mois et pour la première fois s’est accordé un temps de «Team Building». Ainsi début août l’équipe s’est déplacée pendant 24 heures hors de Genève afin de prendre un peu de recul et de se plonger dans les réflexions d’usages pour le futur de TfH. Grands moments de discussions, de partages et de bonne humeur qui nous ont plus que jamais soudés ensemble pour l’avenir de nos actions.

Tourism for Help se mobilise pour la souveraineté alimentaire en Afrique !

Améliorer l’autosuffisance alimentaire des populations partenaires de ses projets de développement demeure pour TfH une de ses grandes préoccupations. C’est donc naturellement qu’elle s’est impliquée dans la mise en place de la plateforme pour la souveraineté alimentaire créée au sein de la FGC (Fédération Genevoise de Coopération) et qui regroupe aujourd’hui 13 associations membres. Les travaux de cette plateforme ont été nombreux (enquêtes et ateliers dans diverses parties de l’Afrique) mais soulignons principalement pour l’année 2016, la sortie de l’ouvrage  : « Les familles paysannes sèment l’avenir ; la souveraineté alimentaire en Afrique : expériences de terrain et nouveaux enjeux de la coopération » comme première étape clé dans ce processus de capitalisation. L’édition de ce recueil (20 fiches d’enjeu et d’expériences) sur la mise en commun des «bonnes pratiques» a également donné lieu à une table ronde qui a rencontré un public fort nombreux le 3 novembre 2016 à Genève. Le travail de TfH se poursuivra durant les trois prochaines années avec autant d’intérêt en continuant une sensibilisation appropriée auprès du public genevois mais aussi dans les pays dans lesquels elle travaille.

Nos activités, ici…et là-bas.

2016 a aussi été la source de belles rencontres et d’engagement pour nos projets. A noter, le parrainage du chanteur Kara Sylla Ka pour notre centre de formation au Sénégal, mais aussi l’investissement des jeunes de Plan les Ouates qui se sont mobilisé pour soutenir «Keur Yakaar».

C’est également «chez nous», à 70 km de Dakar, que les élus des communes genevoises ont fait une halte pour découvrir «sur le terrain» un des projets soutenus par la FGC grâce à leur financement. «Une bien belle expérience» ont-ils rapporté à leur retour!

Du côté du Mali, c’est notre ferme école qui a été citée en exemple dans plusieurs articles notamment auprès de la DDC. À Genève, c’est Alternatiba qui a fait le plein d’intéressés venus à notre rencontre.

Des partenariats et des aides nous ont été prodiguées à travers Tuttimundi et Google Grand-budget adwords sous forme de visibilité sur le net à hauteur de 10.000 dollars. Merci à tous!

Des visites auprès de nos partenaires…témoignages !

Tourism for Help accompagne ses partenaires, les soutient mais va aussi régulièrement à leur rencontre. Cette année, ce n’est pas moins de trois personnes de notre comité qui se sont rendues sur place au Mali et au Sénégal. Sonia Miny (en charge de la communication et la promotion de notre association) s’est déplacée à «Keur Yakaar». Voici ce qu’elle nous en dit à son retour  : «Ce fut pour moi un plaisir de travailler avec des personnes qui, tout comme moi, croient en ce projet et en l’apport que cela peut représenter pour des jeunes souvent dans des situations familiales et financières compliquées. J’ai rencontré des jeunes très motivés, premiers de classe, heureux d’apprendre et de démontrer ce dont ils sont capables. Ils sont conscients de leur chance d’avoir trouvé Keur Yakaar et ses professeurs : une formation gratuite de grande qualité. D’autres sont moins enthousiastes du fait des contraintes que pose une formation de ce type. Il faut grandir, apprendre, se lancer dans les études et dans la vie.  C’est un pas considérable dans la vie de quelqu’un que de prendre ses responsabilités et aller de l’avant! ».

Nous saluons au passage la Fondation de famille Sandoz qui durant cette année a décidé de participer au financement de ce projet.

En juin et juillet 2016, c’est Moez Beji (notre président fraîchement élu) et Isabelle Lejeune (directrice opérationnelle) qui ont réalisé des missions sur place au Mali. Ils ont pu travailler avec nos collaborateurs de Doni Blon mais aussi de la ferme école Benkadi Bugu. Ils ont pu également nous ramener un témoignage d’une de nos apprenantes maraichères agroécologiques des plus prometteurs; Laissons la parole à Rokia Diakité, notre «Tanti» qui veut développer l’élevage  : «Mon passage à la ferme école Benkadi Bugu m’a permis de prendre conscience que je suis la seule maîtresse de ma réussite, de mon indépendance et de celle de ma famille, le travail pur et dur seul ne peut nourrir une personne, il faut les connaissances et les techniques. Aujourd’hui, je sens que je peux réussir autant que les hommes…Si ce n’est mieux !!!»

Ces visites font résonner à nos oreilles un seul mot…ENCOURAGEANT  !!!!!

Des parutions pour les 50 ans de la FGC avec une fenêtre ouverte sur nos projets

À l’occasion de son 50e anniversaire, la Fédération Genevoise de Coopération (FGC) publie aux éditions Slatkine un livre qui relate un demi-siècle de solidarité internationale et trace la voie pour les années à venir: «Genève, l’esprit solidaire».

Cette publication évoque l’histoire des associations, donne la parole à celles et ceux qui ont jalonné son parcours et illustre une sélection de projets, tant ici qu’au Sud, qui ont façonné 50 ans de coopération genevoise avec le reste du monde. Tourism for Help y est référencé ainsi que dans l’EPub (Solidarité Genève Sud, statistiques 2015: http://tinyurl.com/zzyneqn), un outil statistique interactif et citoyen qui présente le palmarès des collectivités publiques pour 2015 et fait le bilan de 30 ans de solidarité internationale genevoise. Bonne lecture!